investissement

Le private equity ou comment obtenir 20% de rendement

Autrefois réservé aux fonds de pension, aux grandes banques et aux grandes fortunes, l'investissement dans les entreprises non cotées se démocratise progressivement. Découvrez comment fonctionne ce placement aux rendements exceptionnels et comment investir judicieusement pour limiter les risques. 

Qu'est-ce que le private equity ?

Le private equity est un terme anglais pour désigner les entreprises non cotées.

On distingue traditionnellement deux types de sociétés :

📈 Les entreprises cotées : exemple Total ou Apple. Vous pouvez en acheter des parts (les actions) sur un marché ouvert au public (la Bourse).

🤝 Les entreprises non cotées : il s'agit de l'écrasante majorité des PME mais aussi de quelques grandes entreprises familiales. L'achat des actions ne se fait pas sur un marché ouvert au public mais de gré à gré (directement entre le vendeur et l'acheteur).

Investir en private equity consiste donc à acheter des actions de ces entreprises non cotées.

Quels sont les types d'investissements en private equity ?

Vous pouvez investir dans des entreprises non cotées à différentes phases de maturité.

🔥 Le capital-risque

L'entreprise est encore très jeune et a commencé récemment son activité. Vous pouvez investir à trois seuils de son développement :

Le lancement (également appelé "pré-seed") : l'entreprise affine encore l'offre ou le produit qu'elle va proposer.

L'amorçage (également appelé "seed") : l'entreprise a déjà des premiers clients mais doit encore affiner son business model.

L'accélération (également appelé "série A") : l'entreprise a prouvé son concept et a rencontré son public.

Ce type d'investissement est particulièrement adapté aux startups dont l'objectif est de croître rapidement jusqu'à des niveaux de valorisation très élevés.

🚀 Le capital développement

L'entreprise est solide et en forte croissance (minimum de 15% par an). Elle cherche à poursuivre son développement :

  • Elle peut souhaiter se consolider géographiquement : par exemple cibler un nouveau pays.
  • Elle peut vouloir intégrer une nouvelle verticale : par exemple créer des magasins physiques pour un produit vendu seulement en ligne.

L'entreprise est généralement dirigée par ses fondateurs qui veulent obtenir des financements tout en conservant la majorité des actions.

🏦 Le capital transmission (ou LBO)

L'entreprise est arrivée à maturité. Elle peut encore être possédée par ses fondateurs ou appartenir à un grand groupe qui souhaite la revendre pour se concentrer sur ses activités principales.

Elle va rechercher des financements pour :

  • Accélérer sa croissance organique avec la mise en place de différentes stratégies. Par exemple, devenir leader européen pour une entreprise leader en France. Elle va également chercher à recruter les meilleurs salariés.
  • Développer sa croissance externe en rachetant d'autres entreprises de son secteur.

L'équipe dirigeante ne dispose plus de la majorité des actions une fois le financement réalisé.

Comment investir en private equity ?

Vous avez plusieurs possibilités en fonction de la maturité de l'entreprise.

🤝 En direct : vous faites l'acquisition d'actions de l'entreprise en proposant directement de l'argent aux fondateurs. C'est ce qu'on appelle être "business angel". Ce type d'investissement est possible en capital-risque en phase de lancement ou d'amorçage.

👥 En club deal : Il s'agit d'un groupement d'investisseurs que vous allez rejoindre et qui va investir dans une ou plusieurs entreprises. En général, un "business angel" leader prend les décisions d'investissement au nom du groupe. Ce type d'investissement est possible en capital-risque en phase de lancement ou d'amorçage.

🏢 Via un fonds d'investissement : Il s'agit d'une société dont la spécialité est d'investir de l'argent. En général, les fonds investissent dans plusieurs dizaines d'entreprises soit en capital-risque en "série A", soit en capital développement ou en capital transmission (LBO). 

Quelles sont les performances ?

Il est très difficile d'évaluer les performances des investissements en direct ou en club deal. Certains investisseurs obtiennent des résultats négatifs voire perdent l'intégralité de leurs fonds et d'autres perçoivent retour sur investissement dépassant les 100%.

En revanche, l'investissement via des fonds est plus facile à mesurer :

  • Les 25% des meilleurs fonds ont des performances moyennes annuelles de 20% par an.
  • La moyenne des fonds est à 12% par an.
  • Les moins bons fonds peuvent avoir des performances négatives de -2 à -3% par an.

Ces chiffres permettent de se rendre compte que le private equity propose des performances exceptionnelles à condition de sélectionner les meilleurs fonds.

Quels sont les risques ?

Avant d'aller plus loin, il est important que vous gardiez en tête que votre capital n'est pas garanti lorsque vous investissez en private equity. Vous pouvez théoriquement le perdre intégralement. Cependant, en fonction de votre stratégie, vous ne prenez pas les mêmes risques.

🔴 Investissement en direct ou en club deal en capital-risque

Les risques sont très élevés.

Vous pouvez potentiellement perdre l'intégralité de votre investissement si vous avez misé sur la mauvaise entreprise qui fait faillite. Ce qui est souvent le cas en lancement ou en amorçage.

Par ailleurs, certains clubs deals sont dirigés par des "gourous" de l'investissement ou de l'entrepreneuriat qui peuvent utiliser leur image publique pour inciter des investisseurs à prendre des risques démesurés.

🟡 Investissement en capital-risque via un fonds

Les risques sont élevés.

Un fonds est la garantie que vos capitaux seront investis par un professionnel soumis à une réglementation très stricte. En général, ce fonds va investir dans plusieurs dizaines d'entreprises pour diluer le risque. Il obtiendra, en moyenne ces résultats :

  • 40% des entreprises feront faillite.
  • 30% seront à l'équilibre.
  • 20% feront des performances correctes.
  • 10% feront d'excellentes performances.

C'est ce dernier 10% qui permettra au fonds de réaliser sa performance. S'il a pu investir dans une entreprise devenue une licorne (valorisée à plus d'un milliard d'euros ou de dollars), il présentera un retour sur investissement exceptionnel. Si ce n'est pas le cas, le rendement risque d'être beaucoup plus faible.

🟢 Investissement en capital développement ou capital transmission (LBO) via un fonds

Les risques sont moyennement élevés.

Les entreprises à ce stade de maturité sont plus stables et présentent un risque beaucoup plus faible de faire faillite.

Si vous choisissez l'un des fonds dans les 25% les plus performants, en moyenne, ils ne perdront de l'argent que dans 10% des entreprises dans lesquelles ils investissent. Votre risque sera largement dilué dans les performances des autres entreprises.

Il est important de retenir que votre risque dépend en grande partie :

  • Du stade de maturité de l'entreprise.
  • Du type d'acteur que vous choisissez (club deal ou fonds d'investissement).
  • De la qualité de l'acteur que vous choisissez.

Pour réduire votre risque tout en maximisant vos rendements, il est conseillé d'investir en capital développement ou transmission (LBO) via un fonds d'investissement faisant partie du top mondial.

Combien de temps votre argent est-il bloqué ?

L'investissement en private equity est un placement à long terme. En effet, vos capitaux seront indisponibles pour une durée de 5 à 10 ans.

Il est toujours possible d'investir en direct ou en club deal dans une startup qui sera rachetée au prix fort par un grand groupe au bout de 2 ans, mais cela reste extrêmement rare.

Si vous investissez via un fonds :

💶 ➡️ 🏢 Pendant les 5 premières années : votre argent sera investi dans les entreprises. En général, vous verserez une somme définie par avance chaque semestre pendant ces 5 années (appels de fonds).

💸 ⬅️ 🛒 Pendant les 5 années suivantes : les actions des entreprises seront revendues et vous recevrez progressivement votre capital investi ainsi que vos bénéfices.

Il est donc indispensable que vous preniez en compte ce temps long avant de vous lancer.

Est-il possible d'accéder aux meilleurs fonds ?

Les fonds les plus performants de private equity sont sursouscrits. C’est-à-dire qu'ils reçoivent plus d'argent à placer que ce qu'ils peuvent investir.

Par conséquent, ils disposent du luxe de choisir leurs clients : ils préfèrent travailler avec des investisseurs institutionnels (fonds pension, grandes banques...) ou de très riches familles. En effet, ils recherchent des investisseurs capables de placer beaucoup d'argent et de réinvestir régulièrement.

En tant que particulier, vous n'avez malheureusement aucune chance d'accéder à ces fonds.

Existe-t-il tout de même une solution ?

Conscientes de ce problème, certaines sociétés se sont spécialisées dans un nouveau métier : proposer aux particuliers d'investir dans les meilleurs fonds. C'est ce qu'on appelle un fonds "retail". Leur fonctionnement repose sur trois étapes :

💶 ➡️ 💼 La collecte : le fonds retail reçoit de l'argent d'investisseurs particuliers.

💰 ➡️ 🏢 L'investissement : une fois que le fonds retail a collecté plusieurs dizaines de millions, il dispose d'assez de poids et de crédibilité pour que les meilleurs fonds acceptent de placer son argent.

👨 ⬅️ 💸 Le retour sur investissement : les particuliers bénéficient ainsi des meilleures performances mondiales au même titre que les grandes banques et les grandes fortunes.

 

New call-to-action

Ces articles pourraient aussi vous intéresser